jeudi 12 février 2015

Processus d'abstraction et réalité

Un des thèmes qui revient avec beaucoup d'insistance dans les conférences de Rudolf Steiner dans le cadre de son activité avec l'Union pour la tri-articulation est celui de la pertes des limites (toujours présentes dans la réalité) par l'amplification du processus d'abstraction propre à l'argent lorsque celui-ci est appliqué à la propriété du sol et des moyens de production.
Non seulement cela pose toujours plus de problème à l'agriculture en terme d'acquisition et transmission des sols mais fausse totalement la place des produits de l'agriculture dans l'économie.

 Bernhard STEINER en parle dans son livre L'ARGENT ET LE KARMA paru en 2010
au chapitre :

Une référence de la page thématique : L'agriculture au regard de la vie sociale et économique

Aucun commentaire:

Publier un commentaire