jeudi 1 juin 2017

Le syndicat des maisons de location


Né en 1983 dans les squats étudiants du Quartier Vauban à Freiburg en Breisgau laissé par les armées françaises d'occupation

le syndicat des maisons de location 


est très probablement aussi un enfant spirituel du mouvement de tri-articulation parmi les plus rigoureux.
Notamment par l'influence qu'aura probablement eue Hans Georg Schweppenhäuser  qui enseigna dans cette ville.
Une filiation cette fois sur un plan conceptuel, plus que spirituellement partisane.
N'est-il pas intéressant que des milieux anarchistes constructifs aient adoptés et actualisés des cheminements d'organisation sociale qu'on doit à l'auteur de "Philosophie de la liberté", lui même ami de John Henry Mackay, qui fut le témoin de son premier mariage et qui consacra une grande partie de sa vie à sortir "L'unique et sa propriété" de Max Stirner de l'oubli. Cet ouvrage dont R; Steiner dit :

"Ce sentiment de souffrance doit être disponible en ceux qui ont vécut leur jeunesse dans le temps où le livre de Stirner était oublié. Car ce n'est pas égal , dans quelle année de vie on laisse agir un livre sur soi. L'effet que fait un livre sur nous dans le milieu de la vingtaine ne peut pas être éveillé dans un âge plus tardif. Et ainsi maints parmi nous l'éprouverons comme une grande perte que l'ainsi nommé esprit du temps leur a retiré au bon moment l' "unique et sa propriété"".
(voir https://www.triarticulation.fr/Institut/FG/SamF/10032211219197102071898.html)


Plus intéressant encore est quand cela commence à servir de modèle au sein même du mouvement anthroposophique, lorsqu'à été dit d'une tribune : "Nous avons trouvés de gentils anarchistes".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire