mercredi 26 décembre 2012

Politique et partis

Dans collection 5 - Démocratie et vie juridique

17 nouveaux extraits concernant

Politique et partis

 Conférences d'histoire contemporaine plutôt que conférences politiques.
Voir aussi là-dessus le passage « Loges occultes comme courants parallèles vers la démocratie ». Là, Steiner veut se prononcer ni pour, ni contre la démocratie pour ne pas faire de politique.
 Sociale démocratie individuelle plutôt que sociale démocratie
 Attitude du triarticuleur aux partis.
 Éviter les vieux partis, ne pas en fonder de nouveaux.
 Le parlement plein d'intérêts égoïstes.
 Sociale démocratie comme acier de bois.
 Agriculture conservatrice et industrie libérale.
 Partis comme collections de momies.
 La triarticulation sociale n'est pas une politique.
 Vie spirituelle non politique à atteindre d'abord par triarticulation
 Partis comme caricature de la vie spitituelle.
 Partis comme ahrimaniens ou lucifériens.
Dans ce rapatriement des partis sur de tels êtres spirituels Wilfried Heidt voit ((Info3 Extra I/1989, p.9) un argument contre la représentation et pour la démocratie directe.
 Loin de la politique comme égoïsme et sectarisme.
 Mensonge comme méthode de la politique.
 Le politique à surmonter aussi dans la politique.

A l’occasion de la discussion sur les statuts de la Société anthroposophique Steiner vient parler de ce que, par l’article 4, ou est écrit, que cette société ne voit pas la politique comme relevant de ses tâches.
 La triarticulation à ne pas soumettre aux partis.
 Les humains de parti ne peuvent autrement que de réinterpréter la triarticulation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire