dimanche 12 mai 2013

La vie juridique démocratique, un chantier ?

Arrivant dans sa collection 5 : LA VIE JURIDIQUE DEMOCRATIQUE, au chapitre du "Rapport de la vie juridique aux autres membres" Sylvain Coiplet commence en fait ce à quoi il consacrera sa sixième collection encore non publiée : "Coopération des différents membres".
Entre-temps, il prépare l'enrichissement de la cinquième d'extraits concernant d'abord des aspects de la vie politique puis surtout la question du travail. Cela probablement en rapport à l'émergence dans la société durant cette période du projet "revenu de base inconditionnel".
Travaillant à partir de sa base de donnée, c'est finalement d'abord sans le savoir que je traduisais donc des extraits de la cinquième collection encore non publiés sur le site allemand  à la place de ceux qu'il a déjà déplacés vers sa future sixième collection.
Ainsi les lecteurs francophones devront-ils patienter un peu pour terminer la cinquième telle qu'elle est sur le site en allemand mais bénéficierons de nombreux extrait non classés n'y figurant pas encore.


Non encore ordonné sous un thème précis

 Conservatisme de la démocratie française.
 Anarchisme de la démocratie française
 Démocratie comme symptôme de la maturité nécessaire.
 Refus de la démocratie comme cause partielle de la guerre.
 Démocratie habsbourgeoise comme mensonge de l'histoire mondiale.
 Image de soi des démocrates anglais.
 De la théocratie à l'Etat: absolutisme de la personnalité.
 La démocratie allemande aussi internationalement discréditée.
 Démocratisation du militarisme par la bourgeoisie.
 La démocratie vient au social par des groupes.
 Individualisme et nivellement démocratique à partir de l'âme de conscience.
 Allemagne comme démocratie sans démocrates.
 Goethe mécompris par démocrates décalés.
Travail d'abord valable pour le tout par sagesse et ardeur.
Droit à non temps de travail rend possible réceptivité pour la vie de l'esprit.
Droit au travail chez Robespierre et Bismark.
Obligation de travail militariste plutôt qu'amour des semblables.
Travail par obligation ou travail par enthousiasme.
Volonté au travail et goût au travail par vie spirituelle libre plutôt qu'obligation au travail.
 Obligation au travail conduit dans la durée à l'augmentation des suicides.
 A la dictature du prolétariat appartient l'obligation au travail.
Autonomisation du droit fait du travail un problème.
Travail demandé plutôt qu'obligation au travail ou droit au travail.
Droit au travail chez Robespierre et Bismark et quand même autrement.
Obligation au heures supplémentaires à surmonter par l'invendabilité des moyens de production.
Altruisme du capital par invendabilité des moyens de production.
Sensation libre pour obligation au travail plutôt que travail comme marchandise ou caserne.
Cellule économique originelle empêchée par mise en marché de travail, sol et capital.
Tout travail spirituel devient marchandise, si seul est libéré le travail physique.
Travail sorti du marché par contrat libre sur fixation de la participation au prix de marchandise.
Valorisation et seulement sortie du marché du travail d'abord par autonomisation du droit.
Sorte, mesure et temps du travail sera établi démocratiquement.
Plein bénéfice du travail par maintien du capitalisme signifie spirale salaire-prix.
Rapport de salariat comme travail forcé.
Véritable abolition du capitalisme et travail forcé par triarticulation.
Motivation pour le travail du respect de la dignité humaine plutôt que travail forcé.
Droit du travail pour travail spirituel et physique plutôt que masquage de l'âme et de la volonté.
Conduite de la valorisation mutuelle des marchandises plutôt que travail obligatoire centralisé d'Etat.
Pas d'obligation au travail en dehors de la nécessité à travailler pour ne pas mourir de faim.
 Réduction au travail nécessaire plutôt qu'obligation au travail crée du temps libre pour l'art.
 Le seul minimum d'existence possible est fécondité du sol par nombre d'habitants.
 La compétence de Carnegie n'est pas héritée, donc les moyens de production non plus.
 Revenu non par travail personnel, mais par travail commun de tous.
 La triarticulation écarte de revenu sans travail.
Un État peut défaire les conditions salariale par action isolé, là les conditions internes.
Revenu sans travail seulement productif par travail spirituel réel.
Fin de la spirale salaire-prix par articulation de la vie juridique et la vie économique.
Séparation de travail et revenu signifie aussi abolition de l'héritage et de l'intérêt sur intérêt.
La rémunération des fonctionnaires fourni un modèle pour séparation de travail et revenu. 
La loi sociale principale - Travail et revenu sont des choses tout à fait séparées.
Sauver la continuité de l'économie par compromis sur la question du salaire.
Le salaire socialiste tardif selon les besoins échoue en superstition en la vie économique.
Créer des moyens pour l'anoblissement de l'opinion en direction de la loi sociale principale.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire